Italian Trulli

Approches de mise en œuvre des deux piliers du PMV

Le Plan Maroc Vert s'articule autour d'une approche globale intégrant l'ensemble des acteurs opérant dans le secteur agricole dans un cadre contractuel à tous les niveaux et repose sur deux piliers : un premier pilier axé sur le développement d’une agriculture moderne à haute valeur ajoutée située dans les secteurs irrigués et le Bour favorable, et un deuxième pilier axé sur la mise à niveau des agriculteurs fragiles en milieu défavorisé.

L’approche Piler I s’inscrit en parfaite cohérence avec les règles du marché et devrait donner lieu à la mise en place de 1000 projets intégrés, au profit de 397.000 exploitants et ce moyennant un investissement global de 78 Milliards de dirhams.

 Les projets pilier I reposent sur les principes suivantes :

  • Le projet est réalisé notamment dans des zones à fort potentiel agricole (zones Bour favorable ou irriguées) ;
  • Le projet est entrepris, soit à titre individuel ou dans le cadre d'un projet d'agrégation ; 
  • L'investissement est privé ;
  • L'accompagnement de l'Etat pour la mise en œuvre des projets porte notamment sur le soutien aux investissements à travers le Fond de Développement Agricole (FDA), avec un soutien spécifique aux projets d'agrégation.

L'approche Pilier II vise le développement de l’agriculture solidaire à travers la mise en œuvre de projets techniquement faisable, économiquement viable et socialement approprié au niveau des zones fragiles (montagnes, oasis, plaines et plateaux du semi-aride).

Le projet Piler II repose sur une intervention  de l’Etat dans le cadre d’un partenariat avec les bénéficiaires regroupés au sein d’organisations professionnelles représentatives. Il s’appuie sur une vision filière intégrant toute la chaîne de valeur « amont - aval » et prend en considération  la gestion rationnelle et durable des ressources naturelles.

Le PMV prévoit la réalisation de 911 projets sociaux en faveur de 934.000 bénéficiaires pour un coût prévisionnel de 21 Milliards de dirhams. L'objectif visé est l'accroissement de la production des filières végétales et animales des zones défavorisées en vue d'améliorer le revenu agricole des exploitants.

Pour atteindre cet objectif, la stratégie du Plan Maroc Vert propose la mise en œuvre de 3 catégories de projet pilier II :

  • Projets de reconversion: substitution de superficies céréalières dans les zones fragiles par des cultures à plus grande valeur ajoutée ;
  • Projets d’intensification: amélioration de la productivité et valorisation des productions existantes ;
  • Projets de diversification/niche: création de revenus agricoles complémentaires grâce à des productions additionnelles (safran, miel, plantes médicinales…).